LAISSER FAIRE LE VENT - FRANCK VASSEUR



Pascal Campion




marché aux puces
ses souvenirs d'enfance
à cinquante centimes d'euros


*


marché aux puces
une collection de poupées
fait le trottoir


*


marché aux puces
sur le trottoir d'en face
des barbes à papa


*


marché aux puces
dans une boîte à chaussures
ses bouquins de Terminale S


*


marché aux puces
un vieux Larousse
n'a pas vu le temps passer 


*


marché aux puces
trois mètres de trottoir
trente paires de chaussures


*


marché aux puces
demain une autre qu'elle
portera son corsage à fleurs


*


marché aux puces
combien de fois a-t-il changé de mains
le vieux tricycle rouge


*


marché aux puces
son parfum je le respire
gratuitement


*


marché aux puces
son manteau d'hiver
ne trouve pas preneur


*


marché aux puces
cette année
un mètre supplémentaire


*


marché aux puces
smart phone à l'oreille il négocie
un vélo d'appartement


*


vide grenier
elle vend ses puces
il en achète d'autres




* * *



premiers rayons
chaque recoin du jardin
en réclame sa part


*


Vitrines en enfilade
Pas un seul regard pour moi
Les mannequins


*


Dimanche des Rameaux
Ils entrent dans Roubaix
A dos de bicyclettes


*


Rameaux de buis
Une coccinelle se découvre
Au passage du curé


*


Matin des Rameaux
Un hélicoptère traverse
Le prêche du prêtre


*


à l'heure du pique-nique
enfants et pigeons partagent
les mêmes sandwiches


*


première rose
une nymphe de coccinelle
lui sauve la vie


*


rando du dimanche
un joggeur et un autre
mon bonjour sans réponse


*


panne d'ascenseur 
deux petits seins
sautillent dans l'escalier


*


premiers brins -
il espère en tirer
au moins cinquante euros


*


treize clochettes blanches -
dans les narines le parfum
du pot d'échappement


*


Terrasse ensoleillée
Les carpes me tiennent compagnie
Ou l'inverse


*


Dans l'ordre alphabétique
Morts
Pour la France


*


Zone commerciale
La grande roue râpe
Les nuages


*


Premiers soirs d'automne -
Tous les deux au creux
Du même canapé


*


Sur les dernières feuilles -
Le vent souffle
Son vingt-huitième anniversaire


*


ouvrez le ban
sonnerie d'un portable
fermez le ban


*


obsolescence programmée -
me reste environ
une trentaine d'années


*


lumière d'hiver -
de sa chambre d'enfant
le dernier morceau de papier peint


*


si peu à dire
moins encore à écrire
laisser faire le vent







Franck Vasseur


Commentaires

Danièle Duteil a dit…
Quelle belle idée ce thème du marché aux puces ! Très agréable moment de lecture.

Posts les plus consultés de ce blog

QUATRE HEURES DU MATIN - ABELHAK MOUCHATAOUI

VILLE HAUTE - CHRISTIAN COSBERG

D'UN PAYS À L'AUTRE - MOHAMAD ALSARI