LE TEMPS S'EST ARRÊTÉ - JIMMY POIRIER



Pascal Campion


petit matin
couché près d'elle
j'attends ses yeux



* 


journée brumeuse
aucun repère sur le fleuve
pour ancrer le regard






de retour des bois
des haïkus
plein la tête


*


dans mon cahier
ces mots
tombés de l'arbre


*


pause photo
un nuage s'attarde
sur la branche



   

première du film
des feuilles se bousculent
devant le cinéma



*
  

reflet sur le lac
une goutte de pluie
rejoint son nuage



*

  
clôture du voisin
dos à dos
le chat et la lune



*
  

bientôt maman -
les fleurs de sa robe
étirent leurs pétales



*
  

l’araignée absente
la lumière se balance
sur un fil



*

  
mamy me sort du bain
le bout de mes petits doigts
comme son visage



*

  
vent glacial
la forêt craque
sous la torture



*
  

début de l'averse
dans la forêt
concerto de feuilles



 


maison de grand-mère
rien ne poussera cette année
dans son jardin



*


doux réveil
une oreille sur les plumes
l’autre écoute le vent



* 


chat et chien
leurs empreintes
jusqu’à l’arbre



*

  
femme enceinte
son sourire dans la vitrine
de la pâtisserie



*
  

le plissement
des draps sur la corde
origami du vent



*


soleil d'avril
la lumière ruisselle
jusqu'à l'égout


*


la pile usée
sur le mur de la chambre
le temps s'est arrêté



*


double absence
un ciel sans étoile
et ce lit si grand



*


grand ménage
laver au chiffon
carreaux et passants



*


flaques dans la cour
le gamin bondit
d'un ciel à l'autre



*


à mes pieds
l'éléphant tombe sans bruit
soirée d'origami



*


vue du cinquième
la course d'un parapluie
derrière l'autobus



*


sentier d'automne
sous nos pas
le bruit des couleurs



*


retour du soleil
mon ombre trempée
sur le trottoir



*


miroir du lac
un caillou trouble
le vol des oies



*


champ d'hiver
un silence blanc
à perte de vue



*


samedi ensoleillé
au salon les ronflements
du nouveau père



*


lendemain de tempête
le petit bonhomme de neige
a grandi



*


samedi matin
sur l'étagère le soleil
rejoint Hemingway



*


magasin de jouets
une jeune femme parle
à son ventre rond








 Jimmy Poirier




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

QUATRE HEURES DU MATIN - ABELHAK MOUCHATAOUI

VILLE HAUTE - CHRISTIAN COSBERG

D'UN PAYS À L'AUTRE - MOHAMAD ALSARI