UNE POIGNÉE DE JOURS AVANT LE MUGUET - BRUNO ROBERT


Tatsuro Kiuchi



sentier de montagne
je croise deux femmes
sur le retour




*



nuit des cigales
les fourmis sortent
en discothèque



*



nuit solidaire
je fais don de mon corps
aux moustiques



*



vent volage
à son bras les jeunes feuilles
émoustillées



*



bise matinale
la girouette
tourne la tête



*



innocence -
elle déculotte
sa pensée



*



deux cyprès
sans pouvoir
se toucher



*



jardin de ville
un chien lève la patte
son maître la traîne



*



déluge de fleurs
une poignée de jours
avant le muguet



*



verre vide
bouteille vide
trop-plein de solitude



*



descente du col
l'air plus frais
que le cycliste



*



comptoir du café
le garçon essuie les verres
de ses lunettes



*



salve de pets
en réponse à une autre -
maison de retraite



*



seul ~
le cri d'un corbeau
seul aussi



*



frissons sur l'étang
à peine sortie de l'eau -
fleur de nénuphar



*



interdit bancaire ~
la ménagère rentre
sans provisions



*



mes pensées ~
avec le printemps
je les retrouve



*



pruniers en fleurs ~
l'odeur de confiture
de l'an passé



*



rien de cette brume
ne se distingue de la neige
hormis les sapins



*



jardin de ville
un landau croise
un déambulateur




*



descente à vélo -
je percute de front
un moucheron



*



rien à voler
la vie
lui a tout pris



*



jour de taille
mon buis en boule
me fait la tête



*



tête de bonsaï
mon buis inconsolable
bredouille en japonais



*



caillou rouge
une plume de colombe
en paix



*



jardin de mon père
envahi d'herbes sauvages -
mes rires d'enfant



*



le ciel
une pervenche
un papillon...bleu



*



bain de soleil
les belles-de-jour
se dégrafent



*



noté ce matin
sur ma page blanche
"cerisier en fleurs"



*



Jardin de curé -
les mauvaises herbes
se repentent



*



cerisier en fleur -
sans attendre les cerises
le merle persifle



*



pic de pollution —
les cendres d'un gros fumeur
dispersées



*



on ne voit plus
les neiges du Mont-Blanc -
cerisiers en fleurs



*



fonte des neiges -
au village des torrents
de rires d'enfants



*



fenêtre entrebâillée –
dernière nuit blanche
avec mon cerisier



*



descente de nuit
un rayon de lune fouille
dans mes affaires




BRUNO ROBERT



Commentaires

Lisouelledone a dit…
Jolis haïkus, Brunô! Tant de talents!

Posts les plus consultés de ce blog

QUATRE HEURES DU MATIN - ABELHAK MOUCHATAOUI

VILLE HAUTE - CHRISTIAN COSBERG

D'UN PAYS À L'AUTRE - MOHAMAD ALSARI