Articles

Affichage des articles du octobre, 2020

VILLE HAUTE - CHRISTIAN COSBERG

Image
Pascal Campion ratée l'étreinte de 18h24...   *   chez elle je ne sais plus trop où j'habite   *   heureux de me voir le petit chemin  perdu   *   une halte au cœur de l’été le jardin sous la pluie   *   perdu entre deux cathédrales    *   chaque nuit les cris de la hulotte  se rapprochent   *   une halte au cœur de l’été le jardin sous la pluie   *   vent doux un avion mouline le ciel de Wambrechies   *   Lille et ses petites plages de bonheur   *   un haïku  d’ombre et de lumière  ce Chemin du bois de la lune   *   Ce n'est pas grave s'il n'y a rien, l'univers est bien sorti de ce rien, alors... Alors, si l'après est comme l'avant, il est le possible et l'impossible, ce Grand Tout, ce Grand Manie Tout...Comme je croyais l’entendre dans la bouche des indiens des westerns de mon enfance...   *   étoiles filantes ah la course des bisons dan